Qu’est-ce qu’une lettre de change relevé (LCR) ?

Une lettre de change (ou LCR) est une version informatisée de la lettre de change originale, qui est un titre de propriété liant un client à son fournisseur. L’ordre de paiement est envoyé au client (le tiré) par la lettre de change (le tireur).

Les lettres de change sont un instrument de paiement populaire tant pour les clients que pour les fournisseurs, car elles permettent aux consommateurs d’acquérir des produits qu’ils paieront plus tard, ce qui leur permet de gérer leur trésorerie. Les fournisseurs peuvent exiger un paiement immédiat en escomptant la lettre de change auprès d’une banque, mais ils sont assurés d’être remboursés intégralement à la date d’échéance.

Qui peut émettre une lettre de change ?

Une lettre de change peut être émise par quiconque dispose des fonds nécessaires pour le faire. Le tireur ne doit pas nécessairement disposer de l’argent au moment de l’émission, mais les fonds doivent être disponibles à un moment donné dans le futur.

La lettre de change versus le chèque bancaire

La lettre de change est un mode de paiement privilégié en raison de ses nombreux avantages par rapport aux chèques bancaires. La lettre de change peut être utilisée pour des achats plus importants, car le tiré n’a pas besoin d’avoir de l’argent en main au moment de l’émission de la lettre, contrairement aux chèques bancaires, qui ne peuvent être encaissés que dans l’établissement émetteur.

Il est possible d’émettre une lettre de change si vous n’avez pas assez d’argent, mais les fonds doivent théoriquement être accessibles au moment de la signature. Il est possible d’émettre une lettre de change sans avoir suffisamment d’argent. Les commerçants peuvent utiliser cette technique pour éviter d’emprunter de l’argent ou de s’endetter à l’avance pour des stocks en achetant des choses qu’ils ne paieront pas avant de les avoir vendues.

Il n’est pas nécessaire d’attendre l’encaissement d’un chèque de banque, et il est possible de donner une date précise à un prêteur. Le jour indiqué sur le chèque n’a aucune signification :  » le chèque présenté au paiement avant le jour indiqué comme date d’émission est payable le jour de la présentation  » (article L131-31 du code monétaire et financier).

Par ailleurs, la postdatation d’un chèque est considéré comme une activité illégale qui peut entraîner une amende de 6 %  du montant indiqué.

Le taux d’intérêt d’une lettre de change est compliqué et varie en fonction du moment de l’encaissement, ce qui n’est pas possible avec un chèque de banque.

Quand est-il préférable d’utiliser un chèque de banque à la place ?

Un chèque de banque est une meilleure option qu’une lettre de change lorsque les fonds ne sont pas immédiatement disponibles pour le tireur. Un chèque de banque est également une option plus sûre, car il est moins susceptible d’être refusé qu’une lettre de change.

Le chèque de banque est une bonne option pour les achats importants, car les fonds sont garantis par la banque émettrice. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter du risque de rebond du chèque, tant que le bénéficiaire dispose de fonds suffisants sur son compte.

Un chèque de banque est également une bonne option lorsque le temps est compté, car le chèque sera honoré à la date indiquée. Il n’est pas nécessaire d’attendre que le chèque soit encaissé, comme c’est souvent le cas avec les chèques personnels.

Lettre de change relevé (LCR) : comment l’utiliser ?

Le relevé d’effets est un fichier informatique qui a été normalisé par le Comité français d’organisation et de normalisation bancaire (CFONB). De ce fait, il est parfois appelé LCR magnétique.

Tous les documents suivants doivent être inclus dans une lettre de change papier pour être valables : le montant dû et la date et le lieu d’émission, ainsi que le nom, l’adresse et la signature du tireur. Le nom, l’adresse et les coordonnées bancaires du tiré sont également nécessaires, car ils signifient l’acceptation de la dette.

La date d’échéance est également notée. Lorsqu’une lettre de change n’a pas de date d’échéance, on dit qu’elle est payable « à vue », ce qui signifie que le tireur peut la remettre à tout moment. Comme des signatures sont nécessaires, la lettre de change en question ne peut être que contournée et perdue ou endossée, c’est-à-dire transmise à un autre transporteur.

Aujourd’hui, c’est encore possible, mais cela implique une nouvelle rencontre avec la banque depuis la signature originale, ce qui permet d’approuver ce titre de paiement et de l’enregistrer.

Toutefois, si la banque du tiré ne l’autorise pas (en émettant un bordereau d’endossement) ou si le compte du tiré n’est pas suffisamment approvisionné à la date d’échéance, elle peut être refusée. Le tireur doit avertir un huissier ou un notaire, acte officiel qui constate le non-paiement d’une lettre de change et entraîne son inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS) et aux fichiers des incidents de paiement de la Banque de France, afin d’obtenir un protêt.

Pour conclure

Pour conclure, la lettre de change est un titre de paiement qui permet au tireur d’effectuer des paiements à un créancier sans devoir passer par une banque. La lettre de change peut être utilisée lorsque les fonds sont disponibles, mais elle présente également certains inconvénients par rapport à d’autres méthodes de paiement telles que les chèques de banque ou les virements électroniques.

Par exemple, la date d’échéance d’une lettre de change n’est pas toujours claire, et le risque de non-paiement est plus élevé qu’avec les autres méthodes. Un protêt doit être déposé si la lettre de change est déshonorée, ce qui nécessite de contacter un huissier ou un notaire.

Lorsque les fonds ne sont pas immédiatement disponibles pour le tireur, il est préférable d’utiliser un chèque de banque. Les chèques de banque sont moins susceptibles d’être refusés, et ils ne nécessitent pas de protestation s’ils le sont.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Obtenir le RSA après une démission : comment faire ?

En France, il existe un certain nombre d’allocations mises en place pour soutenir les personnes défavorisées. Au nombre de celles-ci, figure le Revenu de...

Qu’est-ce que Macif Evasion et comment se connecter ?

Macif Evasion est une compagnie d'assurance française qui propose des polices d'assurance voyage pour les personnes voyageant en France ou à l'étranger.  Dans la suite...

7 jours glissants : qu’est-ce que ça signifie ?

L’utilisation des services bancaires est souvent régie par des normes auxquelles les clients sont appelés à se plier pour diverses raisons. C’est le cas...

Comment économiser avec un petit salaire ?

Beaucoup de gens savent qu'il est difficile de vivre avec environ 1 230 euros par mois. Entre les factures, le loyer, les prélèvements mensuels......

Carte bancaire LCL : qu’est-ce que le code de délivrance ?

Les opérations bancaires sont extrêmement sensibles, et une grande attention est requise lors de leurs utilisations. C'est pourquoi la plupart des banques, y compris...